J’arrive de ce qui aura été fort probablement la dernière course de ma saison. La première édition du Trail des amis de Bromont a été une belle réussite sur tous les plans. Des inscriptions à pleine capacité, des parcours juste assez techniques, une organisation sans faille et une météo exceptionnelle ont contribué à en faire une course fort agréable.

J’ai eu le plaisir de me lancer sur le parcours du 10km et, mis à part une belle glissade qui m’aurait assurément obtenu un 10 pour le style, j’ai bien aimé ce circuit. Juste assez technique pour pouvoir courir toutes les sections (même si j’ai dû en marcher des bouts!) et dans un environnement qui mérite amplement l’heure de route à partir de Sherbrooke.

L’ambiance de la journée m’a rappelé quelques courses «easy going» que j’ai fait du côté des États-Unis. Pas de nervosité perceptible du côté des organisateurs, un site bien planifié mais sans prétention, un petit nombre de coureurs (200 je crois…) et le côté amical qui est de plus en plus observable entre les coureurs.

Un événement à répéter l’an prochain!

Pour ceux et celles qui feront le demi-marathon de Magog, je vous avertit que je serai devant vous durant toute la distance…J’ouvre le parcours en vélo 😉

Audrey, une des maîtres d’oeuvres du Trail des amis de Bromont avec les médailles de bois!

Édouard, mon fils, qui a couru son premier 10km…Arrivé à peine quelques minutes après moi, s’il s’entraînait il pourrait me battre 😉

Mon chum Vincent qui a fait une excellente performance sur le 10km.

Un autre chum, Luc Hamel, qui a immortalisé en images cette course

Les gagnants du 10km : Alister Gardner (1er), Martin Lamontagne-Lacasse (2ème) et Paul Lavoie (3ème)

Les gagnantes du 10km : Elvy Lapointe (1ère), Marilaine Savard (2ème) et ma blonde Marie Massé (3ème)!

Au 5km, les Ladouceurs père et fils ont gagné les deux premières places mais Martin, le père, est arrivé deuxième même s’il tente de monter sur la première marche du podium… Et en troisième place, Sébastien Martin.

Ça commence comme un jeu puis ça devient un rêve…

Dans peu de temps le petit frère rattrapera peut-être le grand frère (qui a gagné le 5km)…Avec des parents qui font des podiums à chaque course, génétiquement il a une longueur d’avance 😉

Advertisements