Mots-clés

, , ,

Dès lors qu’on parle de course en sentiers à un fervent de cette activité, chacun peux vous entretenir longuement de ses sentiers préférés et/ou habituels.

Il m’arrive de rêver que j’habite à Boulder au Colorado et que Scott Jurek m’appelle pour aller courir sur Flatirons ou que Kilian lui-même m’invite à courir jusqu’au sommet du Mont Blanc…Quand je sors de ces rêveries et à plein d’autres occasions, je me rabat souvent sur le Bois Beckett et le Parc du Mont Bellevue, deux endroits facilement accessibles. Beckett à 15 minutes de course de chez-moi et Bellevue à 2 minutes de course de la porte de mon bureau… La nature à proximité c’est génial même si l’altitude des sommets se calcule en centimètres plutôt qu’en mètres!

Même les métropoles ont des espaces propices à la course en sentiers, Central Park à New-York et le Mont-Royal à Montréal pour ne nommer que ceux-là.

Pas besoin de me connaître beaucoup pour savoir l’attachement que j’ai aussi pour le Parc du Mont Orford et surtout pour les Montagnes Blanches du New-Hampshire mais ces régions feront plus tard l’objet d’autres blogues. Voici donc les 2 terrains de jeux que j’ai la chance d’avoir à proximité :

Le bois Beckett est situé en périphérie immédiate de Sherbrooke et une dizaine de sentiers «single track» font le bonheur des trailrunners et marcheurs. Un peu petit pour des longruns de 3h mais les sentiers y sont d’une qualité exceptionnelle, particulièrement pour les débutants qui font la transition entre la course sur route et les trails. Ici pas de grosses montées ou descente et pas de sections escarpées et/ou très techniques. Voici un vidéo réalisé l’an passé qui montre la qualité des sentiers du Bois Beckett sur une «tune» de Xavier Rudd:

Le Mont Bellevue est voisin du Campus de l’Université de Sherbrooke alors il n’est pas rare d’y croiser plus d’une dizaine de coureurs durant l’heure du lunch. Vous auriez le choix entre les tapis roulants du centre sportif et des sentiers sur les flancs d’une montagne assez haute pour y accueillir un centre de ski, vous choisiriez quoi? Moi c’est sans hésitation que, sur mon temps de diner au travail, je chausse mes «runnings» de trail et que je fais les quelques centaines de mètres séparant mon bureau et l’entrée du Parc du Mont Bellevue pour 45 à 60 minutes d’évasion totale…en ville! J’y ai organisé pendant 2 ans une course de 5km aux profits de Centraide qui visait particulièrement la communauté universitaire. Pour une meilleure appréciation que par des mots, un autoportrait pris cette semaine et un vidéo réalisée dans le cadre de ma job montrant mon amie Danielle de Guire qui s’entraîne sur le Mont Bellevue:

Si vous êtes de passage à Sherbrooke et que vous cherchez des endroits propices à une belle trailrun avant un brunch ou un souper où vous mangerez quelques centaines de calories, le Bois Beckett et le Mont Bellevue répondront à vos attentes de trailrunners!

Advertisements